Bénédictions

Les bénédictions sont d’excellents envoûtements, présentant peu de risques et pouvant faire beaucoup de bien à condition de les utiliser avec jugement.

Pour Amener l’Harmonie dans un Lieu
Pour que l’équilibre et l’harmonie règnent dans une pièce, une demeure, ou même un lieu extérieur (à condition qu’il ne soit pas trop grand), on peut y déposer un pot de fleurs ensorcelées avec cette bénédiction.

Les fleurs peuvent être soit plantées en terre, soit dans un vase d’eau, mais elles doivent être vivantes. Sur leur terreau ou dans leur eau, saupoudrer un peu de romarin, de cannelle et de thym et réciter l’incantation:

Le temps vous réconfortera,
Le jour vous sourira,
Le Pouvoir de Trois par Trois vous harmonisera.

Le sortilège agira tant et aussi longtemps que les fleurs seront vivantes et épanouies. Lorsqu’elles se faneront, la magie cessera. Une mise en garde très importante: pour que cette bénédiction fonctionne, il faut qu’il y ait au moins une personne sur les lieux qui mérite de profiter de l’harmonie ! Si tous les occupants sont mal intentionnés et hostiles, et qu’aucun ne désire une amélioration, alors le sort s’inversera et deviendra un maléfice, les bombardant tous avec encore plus de chaos et de mésentente.

Pour Bénir de l’Eau
L’eau contenue dans la coupe sur un autel wiccan est évidemment de l’eau bénite. Ceci permet de la purifier de toute énergie négative qui pourrait interférer avec son rôle durant le rituel. Bénir de l’eau est très facile: il suffit de placer une main au-dessus du récipient en adressant une courte prière aux Dieux.

Divin Père, Déesse Mère,
Enchantez cette eau pour qu’elle soit pure et claire,
Bénissez-la par votre lumière.

Souvent, on ajoute une pincée de sel dans l’eau en même temps qu’on la bénit, pour symboliser la pureté; d’autres sorciers préfèrent la toucher avec un objet déjà béni tel qu’un pentacle ou un athamé. On peut très bien se contenter de l’incantation seule, sans plus de rituel.

Bien que l’eau bénite soit souvent juste déposée sur l’autel dans un bol ou calice pour représenter l’élément Eau, elle peut avoir de nombreux autres usages. Elle peut servir de base aqueuse pour préparer des potions; humecter un objet d’eau bénite permet de le purifier pour en chasser les énergies négatives avant un enchantement; l’eau bénite est aussi redoutablement toxique pour les démons (à l’exception des démons supérieurs) ce qui en fait un outil de protection.

En signe de respect pour le Dieu et la Déesse invoqués pour bénir l’eau, il faut éviter de jeter les surplus d’eau bénite dans un drain comme on le ferait avec de l’eau du robinet normale. L’eau rituelle en surplus est plutôt versée en offrande au pied d’un arbre ou, à l’intérieur, pour arroser une plante en pot.

Pour aider un fantôme à traverser vers l’au-delà
Certains fantômes bienveillants veulent sincèrement partir vers l’au-delà, mais des craintes, des doutes et des regrets continuent de peser sur eux et les empêchent de s’envoler vers l’autre monde. Voici une incantation pour détacher leurs liens et leur ouvrir la voie vers l’au-delà. Cette formule ne fonctionne que si le fantôme désire partir, donc elle ne sert pas à bannir des fantômes malveillants.

Un temps pour chaque chose
Et chaque chose à sa place,
Que l’Ange du Destin te guide
Au-delà de cette impasse,
Traverse en paix de l’autre côté du voile,
Et que ma bénédiction soit ta bonne étoile.

Il n’est pas absolument nécessaire d’être sorcier pour utiliser cette incantation; un cowan ayant un lien de parenté, une amitié ou autre connexion privilégiée avec le fantôme peut la réciter. Cependant, n’oublions pas que beaucoup de fantômes n’ont pas besoin de l’aide de la magie pour traverser le voile. Souvent, tout ce dont ils ont besoin est de transmettre un message à leurs êtres chers ou faire la paix avec leurs familles et leurs amis. D’autres fois, ils ont juste besoin d’un peu de temps pour accepter leur décès et s’assurer que leurs proches réussissent à surmonter le deuil. Une fois que toutes ces choses rentrent dans l’ordre, la majorité des fantômes perçoivent la lumière de l’au-delà et y entrent d’eux-mêmes, sans l’aide d’aucune formule magique.

(Cette page est en construction !)

%d blogueurs aiment cette page :